Site Loader
DON EN LIGNE
100 route de Vienne, 69008 Lyon
100 route de Vienne, 69008 Lyon

En 2018, 386 personnes ont perdu la vie sur les routes en région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette année, en huit mois, de janvier à août, ce sont déjà 314 personnes qui ont perdu la vie dans les 12 départements. L’Isère, le Rhône et la Haute-Savoie occupent le haut du tableau.

Auvergne-Rhône-Alpes est une région comprenant un réseau autoroutier particulièrement dense, notamment entre les Alpes et la ville de Lyon. Mis à part le département de l’Ardèche, tous les départements sont traversés par une voie autoroutière. L’une des voies la plus empruntée est l’autoroute A6 prolongée au sud en direction de la Méditerranée par l’A7 qui longe la vallée du Rhône.

Baisse de la mortalité routière en 2018 en Auvergne Rhône-Alpes

L’année 2018 s’était conclue sur une baisse “historique” de la mortalité routière en métropole avec 3248 tués, dont un peu moins de 12% sur les routes de la région. Ainsi, en 2018, le bilan faisait état de 386 ayant personnes perdu la vie sur les routes d’Auvergne Rhône-Alpes, avec 24 décès de moins qu’en 2017, selon un bilan de la sécurité routière. Une personne sur cinq avait entre 20 et 29 ans.

Dans la région, 70% des personnes tuées sur la route en 2018 ont perdu la vie hors agglomération, essentiellement sur les routes départementales (66,3%).

Des accidents qui ont majoritairement eu lieu en journée : 245 personnes tuées sur la route sur 386 ont perdu la vie dans un accident survenu le jour. 

En 2018, la mortalité routière était en baisse dans la région avec -6,2%. Un pourcentage régional supérieur au national qui enregistrait une baisse de -5,3% (196 décès de moins qu’en 2017).

2019 : la mortalité routière repart à la hausse en France

Entre janvier et août 2019, sur ces huit mois, les autorités ont déjà recensé 2133 morts sur les routes de France. Au niveau national, le mois d’août 2019 a été particulièrement meurtrier avec les routes avec 290 personnes qui ont perdu la vie le mois dernier sur les routes métropolitaines, soit 44 de plus qu’en août 2018.

La hausse de la mortalité concerne “tous les réseaux routiers”, selon la Sécurité routière, et a fait le plus de victimes chez les automobilistes (+31), les motocyclistes (+12) et les jeunes adultes.

2019 : année noire en Auvergne Rhône-Alpes ?

Auvergne Rhône-Alpes affiche déjà 314 victimes sur ces huit mois de 2019. La mortalité routière repart à la hausse. Le nombre de tués sur les routes a grimpé de 20%.

C’est le département de l’Isère qui détient un triste record régional avec 55 morts sur les routes (21 de plus qu’en 2018). Il est suivi de la Haute-Savoie et du Rhône qui affichent chacun 42 victimes sur les routes. En Haute-Savoie, le bilan s’élève à 19 morts de plus qu’en 2018 à la même période.

Dans le Rhône, le bilan fait état de 4 victimes supplémentaires par rapport à l’année passée. L’année 2019 avait d’ailleurs débuté de manière tragique dans le quartier Perrache à Lyon…

.

Source : france3-regions.francetvinfo.fr

Post Author: CNEC